Le

à Cité de la Musique et de la Danse
Parc gouraud, 9 allée Claude Debussy
02200 Soissons

La Symphonie n° 8 est la symphonie la plus courte de Beethoven. Par sa forme et son atmosphère, cette symphonie renoue avec un style plus classique proche de Haydn et Mozart, tout en conservant certaines caractéristiques originales propres à l’écriture de Beethoven. La Symphonie n°9 est exceptionnelle à bien des niveaux : par sa durée bien sûr (c’est la plus longue symphonie de Beethoven), mais aussi et surtout par l’introduction des voix dans le Finale. De plus, même si Beethoven conserve les quatre mouvements traditionnels des symphonies de l’époque, il les développe et les amplifie à l’extrême, multipliant les surprises et le mélange des genres.

Plus de dix ans séparent la Symphonie n°8 en fa majeur et cette 9e symphonie. Dix années de recherches, de maturation, dix années aussi pendant lesquelles Beethoven compose d’autres oeuvres qui nourrissent le chef-d’oeuvre, comme la Missa Solemnis (1823). Le résultat est connu : acclamée, la Symphonie n°9 rentre dans l’histoire, et impressionna nombre de compositeurs, au point que Richard Wagner vit en elle « la dernière des symphonies » et Debussy d’ajouter qu’après elle « la preuve de l’inutilité de la symphonie était faite ».

Deux chefs d’oeuvre présentés dans une version 4 mains interprétée par le duo complice Philippe Cassard et Cédric Piesca. Une journée exceptionnelle guidée par Frédéric Lodéon.

Lieu de l'activité