Accompagner

Le chantier du complexe aquatique : un exemple en matière d'insertion par l'emploi

La Communauté d'Agglomération du Soissonnais met en place des clauses d'insertion dans ces marchés publics. C'est notamment le cas pour la construction des Bains du Lac.

Mis en ligne le

La communauté d’Agglomération du Soissonnais s’est engagée depuis de nombreuses années dans une politique volontariste d’insertion des personnes par le travail. À cette fin, et par l’intermédiaire du service PLIE (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi), elle a notamment œuvré pour le développement des achats socialement responsables.

En effet, la clause sociale dans les marchés publics permet d’utiliser la commande publique comme levier en faveur de l’insertion et de l’accès à l’emploi des personnes en difficulté sur un plan social et professionnel.

Concrètement, l’Agglomération du Soissonnais demande, dans certains cas, à des entreprises bénéficiaires de marchés publics de réaliser une démarche d’insertion auprès de personnes en difficultés de recherche d’emploi.

Ainsi, pour la construction du Complexe Aquatique Intercommunal du Soissonnais (« Les bains du lac »), ce sont près de 11500 heures d’insertion qui doivent être réalisées au sein des entreprises qui interviennent sur ce chantier, et ce dans différents secteurs d’activités (gros œuvre, espaces verts, plomberie, menuiserie, carrelage, etc.).

A mai 2017, ce sont une cinquantaine de personnes éloignées de l’emploi qui ont pu bénéficier de ces heures d’insertion.

 

Quelques exemples de parcours :

  • Stéphane, 29 ans, a intégré le chantier fin juin 2016. Cet habitant de Chevreux est en poste depuis maintenant 1 an chez l’entreprise LEON GROSSE, en charge de la construction du complexe aquatique, via l’agence de travail temporaire d’insertion HUMANDO.
  •  Vincent, 19 ans, est quant à lui en apprentissage au sein de l’entreprise DEMOUSELLE et prépare un BTS Electrotechnique.
  • Virgil, 22 ans, a bénéficié d’un CDD de 6 mois dans les ateliers de l’entreprise PARTNER ENGINEERING qui a fabriqué les éléments de façades en Composite Ciment Verre.
  •  Jérémy, 25 ans et habitant Chevreux, qui, à la suite d’un chantier d’insertion sur Château-Thierry, a pu intégrer l’entreprise GUIBAN spécialiste de la plomberie, du chauffage et du traitement air/eau. Il est en mission pour Manpower depuis février 2017.
  • Jérôme, 24 ans du quartier Saint Crépin, après plusieurs missions avec HUMANDO dans le cadre de la rénovation urbaine de Soissons, travaille pour l’entreprise SNIDARO à la pose du carrelage depuis février 2017.
  • Quant à Laurence, 47 ans et Faiza, 32 ans, elles ont chacune participé pendant plus de 3 mois à l’entretien de la base de vie (bungalows de chantier, bureaux, etc.).

Plus d'informations sur le chantier des Bains du Lac en ligne