Actus histoire

La chaudronnerie Bignier Schmid-Laurent (BSL) sur le site des Grand Prés.

Les Etablissements BSL ont besoin d’espace et s’étendent au lieu-dit les « Grands Prés », sur d’anciens terrains agricoles, route de Reims à Soissons et Billy-sur-Aisne.

Mis en ligne le

La société se sépare ensuite en deux entités (BSL Industries au nord du site et BSL Tubes et Raccords au sud) et fait face à la concurrence sur le marché de la chaudronnerie. La trésorerie de l’usine BSL se dégrade.

Le 17 septembre 1999, BSL est en cessation de paiement. Les effectifs sont alors de 330 personnes.


Les salariés manifestèrent à plusieurs reprises. Malgré le combat, la liquidation judiciaire de BSL Industries est déclarée le 26 avril 2002, créant un nouveau drame social dans le soissonnais (après les fermetures de Wolber, Pecquet Tesson et A&R Carton).

 

Le site est abandonné, squatté, pillé et dégradé, tout en laissant place à de l’art urbain. 

 

La reconquête

 

Le 28 mai 2010, la Communauté d’Agglomération du Soissonnais devient propriétaire des emprises de la société BSL Industries. Souhaitant conserver la mémoire des lieux, la collectivité établit un projet de reconversion du site dans le cadre de l’aménagement du quartier de gare. Pour valoriser ce patrimoine industriel, elle propose de conserver les halls et leur structure métallique pour accueillir des activités commerciales, artisanales et industrielles.