Actus histoire

La bataille de Crouy et Henri Barbusse

En janvier 1915, le front était fixé au nord-est de Soissons. Entre le 8 et le 13 janvier, les Français prirent d’assaut les Allemands pour récupérer la « cote 132 » à Crouy.

Mis en ligne le

Mais ces derniers déclenchèrent une contre-attaque, et les Français perdirent du terrain, notamment en raison d’une crue de l’Aisne. Ils échouèrent et subirent de lourdes pertes.

Témoin de cette bataille, Henri Barbusse (écrivain, 1873-1935) dédia son œuvre Le Feu : « A la mémoire des camarades tombés à côté de moi à Crouy et sur la côte 119 ».

En effet, intégré au 231ème régiment d’infanterie, Barbusse se trouvait en première ligne lors de la bataille de Crouy.

Au cours de sa mobilisation, il transcrivit les conditions de vie des soldats et les combats dans des carnets.

Il mit en scène ces informations dans Le Feu, en y décrivant l’enfer des tranchées, avec entre autres le froid, la boue, ainsi que les rats et les cadavres comme compagnons des poilus.

Le Feu est un ouvrage majeur de la Grande Guerre, lauréat du prix Goncourt en 1916.


Sources : crid1418, picardie1418

© Musée de Soissons, Collection Guy Lafleur

© Gallica.bnf.fr

© Leipzig Museum