ENVIRONNEMENT, Préserver / Recycler

Journée mondiale du recyclage : collecter, valoriser, le cas du bois dans nos déchèteries

Recycler, c’est évidemment un geste environnemental. Recycler cela a également un coût qui varie selon le type de déchets, c’est particulièrement le cas en ce qui concerne le bois.

Mis en ligne le

Que deviennent nos déchets une fois déposés en déchèterie ? On s’interroge forcément à une époque où les questions environnementales se situent au cœur de nos enjeux de société.  

Auriez-vous l’idée de vous débarrasser de vos pneus usagés ou de votre téléviseur venant de vous lâcher en les enfouissant ? Sans doute pas. Pourtant, la pratique était encore fréquente il y a dix ans. 

 

Collecter plus, mieux valoriser

A l’époque, vous auriez tout autant pu vous débarrasser de vos déchets bois sans le moindre souci de tri en balançant le tout dans la benne tout-venant.

 

Depuis, le traitement de nos déchets est devenu l’une des grandes prérogatives de GrandSoissons Agglomération. A la volonté de collecter et d’éviter les décharges sauvages est venu s’ajouter le souhait de valoriser et de recycler.

En quelques années, les flux gérés sont passés de cinq à une vingtaine. Les flux ? Les déchets verts sont un flux, les gravats en sont un autre. Les flux, Cela signifie donc que le tri s’effectue de manière de plus en plus fine.

 

Bois et bois

 

Prenons l’exemple du bois : depuis 2008, année de l’ouverture de la déchèterie de Mercin-et-Vaux, le bois fait l’objet d’un traitement spécifique au sein des deux déchèteries de l’agglomération. 

Parmi les déchets bois, la distinction est faite d’une part entre les déchets d’éléments d’ameublement à base d’aggloméré et les pièces de bois en tant que tel. 

En terme de volume, ce ne sont pas moins de 1100 tonnes ainsi collectées soit 10 % du volume global apporté dans les deux structures du territoire.

Mais il y a donc bois et bois. Ainsi quand vous arrivez en déchèterie, on vous aiguillera peut-être vers la benne Mobilier. Elle accueille pas moins de 900 tonnes par an. Là, où cela se complique, c’est qu’elle ne reçoit pas que du bois en réalité… Matelas, canapés, salons de jardin, voici ce que reçoit la benne mobilier. 

Retenons également que dans nos déchèteries, les deux flux principaux restent le tout-venant et les déchets verts pour chacun environ 3000 tonnes annuelles chacune.

 

Recycler au lieu d’enfouir


Et le coût du traitement de ces déchets ? Il s’élève à près de 110 euros la tonne pour le tout-venant à comparer aux 40 euros pour le bois. Un coût de traitement ramené à 20 euros la tonne pour ce qui termine dans la benne Mobilier grâce à la taxe écomobilier prélevée à la source lors de l’achat d’un bien neuf. Ce qui coûte cher c’est donc de ne pas pouvoir recycler et de devoir enfouir. 

 

GrandSoissons Agglomération assure la collecte du bois, la valorisation étant ensuite confiée à l’entreprise Gurdebecke, située à Moulin-sous-Touvent pour finir en broyat à destination de la chaudière biomasse de la société Saica à Vénizel.

Là encore, même au niveau du traitement, ne faut pas mélanger bois et bois.  Le contenu de la benne mobilier est acheminé vers des usines agréées Eco mobilier partout en France pour être trié, démantelé et valorisé.

La gestion de nos déchets s’est nettement améliorée. L’accès dans nos déchèteries a été optimisé par l’instauration du badge. Tout cela va dans le sens du recyclage, des solutions restant à trouver en particulier pour ce fameux tout-venant. 

 

Les Déchèteries

 

Déchèterie de Mercin-et-Vaux

18, bis route de Compiègne

Mercin-et-Vaux

Tél. : 03.23.53.33.17.

 

Déchèterie de Villeneuve-Saint-Germain

Rue Flandre-Dunkerque

02200 Villeneuve-Saint-Germain

Tél. : 03.2373.38.83. 

 

 

Du lundi au samedi de 8 h 00  à 17 h 45 pour les particuliers

Du lundi au vendredi de 8 h 00 à 17 h 45 pour les professionnels

Fermées le dimanche et jours fériés