Actus histoire

Il y a 100 ans, le donjon de Coucy-le-Château disparaissait.

Mis en ligne le

C’est à Enguerrand III que Coucy-le-Château doit sa grandeur. Vers 1225-1230, il fait construire le château et l’enceinte de la ville, dont les vestiges sont encore visibles de nos jours.

Le donjon du château est connu pour être le donjon le plus important d’Europe : haut de 54 mètres, large de 31 mètres, et épais de 7,5 mètres.

Au XVIIIe siècle, le château sert de carrière de pierres, puis devient bien national à la Révolution. Classé à l’inventaire des Monuments Historiques en 1862, Eugène Viollet-le-Duc est chargé de sa restauration.

 La Grande Guerre

 

Coucy-le-Château est occupée par les allemands dès août 1914 et subit les bombardements pendant 4 ans.

Le 20 mars 1917, 28 tonnes d’explosifs sont placées dans le donjon, 10 tonnes dans chaque tour. Le donjon, le château et la ville de Coucy sont dévastés.

Les allemands appliquèrent la politique de la « terre brulée » en anéantissant tout sur leur passage.

La ville de Coucy-le-Château est libérée le 5 septembre 1918.

Le gouvernement fait le choix de conserver les ruines du château en mémoire des destructions de guerre.

 

Consultez ACTION n° 71 ( mars-avril 2017) pour en savoir plus.

 

© Gallica